Voir la carte Région Métropolitaine

 
 
 
 
 
 
Plan du Métro
 
 

La Région Métropolitaine (Région du Centre), dont la capitale est Santiago, est le principal centre économique, administratif et géographique du Chili. Elle représente également le noyau industriel, commercial, financier et culturel du pays.

Santiago, la capitale du Chili, constitue, avec plus de cinq millions d'habitants, la zone à plus forte concentration urbaine. C'est également l'une des villes les plus modernes du continent.
Des constructions et des autoroutes modernes, un réseau ferroviaire étendu et bien organisé, des centres urbains parsemés de grands espaces verts : Santiago constitue une halte obligatoire pour découvrir le coeur du Chili.
Métro de Santiago Palais présidentiel de La Moneda Vue aérienne de la Plaza Italia
Le Grand Santiago englobe des communes complètement et partiellement annexées. Le plus grand secteur urbain se situe dans la Province de Santiago alors que certains secteurs périphériques font partie des provinces du Maipo, de Cordillera et de Talagante.
C’est à Santiago que l’on trouve le Palais présidentiel de la Moneda, siège du pouvoir exécutif, le Palais des Tribunaux, siège de la Cour Suprême, et la majorité des Ministères. Le Congrès National chilien, siège du pouvoir législatif, se trouvait à Santiago jusqu’en 1990, année de son transfert à Valparaiso.
Santiago détient le palmarès de la ville qui offre la meilleure qualité de vie en Amérique du Sud. Elle concentre 40 % de la production économique nationale et la majorité des entreprises nationales et internationales installées au Chili. La Bourse du Commerce de Santiago est l’une des plus prestigieuses du continent latino-américain.
Ces dernières années, la reprise économique et la solidité financière au Chili ont contribué au succès de la capitale chilienne et ont fait d’elle une ville d’affaires à renommée internationale, se disputant le titre avec d’autres villes comme Miami et Sao Paolo.
Parmi les intérêts touristiques, on trouve : le Cerro San Cristóbal (la colline Saint Christophe) au centre de la ville, haut de 800 mètres, qui est dominé par une statue de la Vierge Marie que l’on peut apercevoir de loin. On peut accéder au sommet de cette colline par téléphérique. De là on a une superbe vue sur la ville et sur la cordillère des Andes. On trouve également dans ce parc le jardin zoologique métropolitain.
L’âme de la capitale chilienne réside sans aucun doute dans le coeur de la ville. Des bâtiments datant de l’époque coloniale, comme la Cathédrale de Santiago, la Poste Centrale et la Mairie de la ville (situés sur la Plaza de Armas) ainsi que la Casa Colorada contrastent avec les quartiers de type européen construits au début du 20e siècle comme le Barrio Paris-Londres et le Barrio Cívico, où sont érigés le Palais présidentiel de la Moneda et la Plaza de la Ciudadanía (Place de la citoyenneté), récemment rémodelée. Les tours modernes qui dominent le centre donnent à la ville un air à la fois cahotique et ordonné.
D’autres bâtiments comme les musées des Beaux Arts, d’Art moderne, d’Art précolombien, Historique national, Archéologique, ainsi que la Bibliothèque Nationale et les Archives Historiques Nationales sont également remarquables. À l’ouest du centre-ville s’étendent les quartiers des rues Dieciocho, Brasil, Concha y Toro, República et Yungay, urbanisés vers le milieu du 19e siècle, un méli-mélo de constructions complètement hétérogènes où des maisons de style traditionnel chilien cotoient des maisons et des palais de styles néoclassique, néogothique et art-déco. Certains ensembles de maisons ont été classés Monuments nationaux en raison de leurs caractéristiques architechtoniques comme la Calle Dieciocho (rue Dieciocho), le Barrio Concha y Toro (quartier Concha y Toro), les Casonas de la Avenida República (Palais de l’Avenue República), les rues Virginia Opazo et les passages Lucrecia Valdés, Adriana Cousiño et Hurtado Rodríguez.
La zone ouest de la ville est depuis peu le lieu privilégié des activités culturelles. Les structures, concentrées autour de l’axe de l’avenue Matucana, comme le Centre Culturel Matucana 100, les Musées Artequín, d’Histoire Naturelle, Technologique du Parc de la Quinta Normal, Ferroviaire, d’Art populaire latinoaméricain, de la Solidarité Salvador Allende, la nouvelle Bibliothèque de Santiago et les Archives Siglo XX témoignent de la vivacité de l’activité culturelle de cette zone de la ville.
L’architecture coloniale est présente dans des palais et de grands ensembles de maisons, qui étaient d’anciennes haciendas rurales aujourd’hui complètement intégrées à la ville, comme les ensembles Lo Matta, Lo Fontecilla, Lo Contador, Las Condes et los Dominicos (qui comprend une église).
La ville est parsemée de nombreux parcs, comme le Parc O’Higgins, le Parc Forestal (prolongeant le Río Mapocho) et le Parc Bicentenario. Le Stade National de la commune de Ñuñoa, où s’est déroulé le Mondial de football en 1962, est classé Monument national.
Enfin, Santiago bénéficie d’une situation géographique privilégiée (proximité de la cordillère) pour la pratique des sports d’hiver. Les stations de ski Farellones, Valle nevado, El Colorado et Lagunillas ne sont en effet qu’à quelques dizaines de kilomètres de la capitale.
 
 
Contact
 
Haut de page
 
Grand Nord
Petit Nord
Littoral Central
 
Route du Vin
Route des Volcans
Sud du Chili
 
Traversée par les Lacs
 
Route Australe
Patagonie - Antarctique
 
Îles