Voir le carte ’île de Pâques

 
 
 
Voir la carte Robinson Crusoe
 
 
 
 
L’île de Pâques et l’île Robinson Crusoé sont toutes deux situées dans l’océan Pacifique. Ces îles bénéficient d’un climat doux de type subtropical qui favorise une végétation dense et une faune exotique. Ce sont des destinations touristiques privilégiées quelle que soit la saison de l’année.
Accès par voie aérienne
Cratère du volcan Rano-Raraku Plage Anakena Île de Robinson Crusoé
L’île de Pâques se situe à mi-chemin entre l’Amérique du Sud et Tahiti et à près de cinq heures de vol de Santiago. Cette île est inscrite au Patrimoine archéologique de l’Humanité (UNESCO) depuis 1995.
L’île regorge d’endroits mystérieux où il fait bon se promener et profiter de ses multiples attraits. L’accueil chaleureux de ses habitants et la richesse de leurs traditions culturelles et folkloriques vous séduiront.
Cette île la plus isolée et la plus mystérieuse du Pacifique sud ne s’étend que sur 160 kilomètres carrés. Elle abrite les impressionnants moai, statues sculptées dans la pierre volcanique. Pouvant atteindre 21 mètres de haut ces statues ont été dressées par centaines près de la côte et conservent leur caractère énigmatique et unique au monde.
L’île de Pâques est l’endroit le plus isolé du monde. Ses habitants la nomme Te Pito o Te Henua / le nombril du monde. Les Pascuans sont le seul peuple à avoir développé l’écriture en Amérique, comme le témoignent les tablettes parlantes, appelées Rongo-Rongo. Ces tablettes étaient taillées dans le Toromiro, bois autochtone qui a quasiment disparu de l’île et qui fait l’objet d’un programme de replantation.
L’île de Pâques possède de nombreux attraits touristiques, comme les imposants Moai, la cérémonie de l’Homme oiseau ou Tangata Manu ainsi que les nombreux vestiges archéologiques qu’elle abrite.
L’île bénéficie d’un climat chaud et agréable tout au long de l’année et possède des plages de sable blanc aux eaux tièdes, comme la plage d’Anakena. Elle abrite également un milieu naturel remarquable, composé de vertes vallées où se dressent de majestueux volcans. Ces sites sont protégés et font partie du parc national Rapa Nui, tout comme les vestiges archéologiques qu’elle abrite et les lieux où se déroulent les cérémonies.
L’Archipel Juan Fernandez, qui s’étend sur 9.967 hectares, est composé de trois îles, l’île Robinson Crusoé, l’île Alexander Selkirk et l’île Santa Clara. Il a été déclaré Parc National en 1935 et Réserve mondiale de la biosphère par l’UNESCO en 1977, en raison de son riche écosystème.
Cet archipel possède un taux d’endémisme élevé, c’est-à-dire qu’il abrite des espèces qui n’existent nulle part ailleurs sur le globe, et qui présentent un grand intérêt pour les Botanistes. On compte 12 genres endémiques, et l’île Robinson Crusoé abrite à elle seule la famille monotypique Lactoridaceae. On trouve parmi les groupes végétaux les plus répandus en espèces et caractéristiques : des fougères, des arbres et des plantes grimpantes, des espèces qui n’existent nulle part ailleurs dans le monde, le palmier Chonta (Juanis Australis), Dendroseris Litoralis, Dendroseris Nerifolia et le seul et dernier Santal qui se trouve sur l’île.
Riche en flore, cet archipel possède également une faune variée : sa situation géographique fait qu’il est une escale obligatoire pour les oiseaux migrateurs. Il abrite aussi diverses espèces endémiques comme le joli colibri de Juan Fernández (Sephanoides Fernandensis) ainsi que l’otarie de Juan Fernández(Arctocephalus Phillippi), une espèce marine endémique.
L’archipel abrite des sommets qui atteignent 1.500 mètres d’altitude ainsi qu’une plage aux eaux clémentes idéale pour la pratique de la plongée sous-marine. Les eaux cristallines permettent une excellente visibilité du paysage sous-marin et l’observation des hautes falaises qui le caractérisent. D’immenses bancs d’espèces endémiques de poissons et de nombreuses langoustes à la carapace hérissée d’épines attirent les connaisseurs dans ce paradis naturel pour la plongée.
L’archipel servit de refuge à des pirates comme Cook, Eaton, Davis, Sharp et autres. Des navigateurs et des explorateurs y faisaient escale pour s’approvisionner en bois, en eau et en vivres fraîches. Alexander Selkirk fut l’un des navigateurs les plus connus â être abandonné sur l’île Robinson Crusoé en 1704 . L’aventure de ce marin inspira Daniel Defoe dans son roman Robinson Crusoe.
       
Contact
 
Haut de page
 
 
Grand Nord
Petit Nord
Littoral Central
 
Région Métropolitaine
Route du Vin
Route des Volcans
Sud du Chili
 
Traversée e par les Lacs
Route Australe
Patagonie - Antarctique